Le Voyage à Nantes 2013 – Le château des Ducs de Bretagne

La construction du Château des Ducs de Bretagne débuta à la fin du XVe siècle avec François II, dernier duc de la Bretagne indépendante, puis se poursuivit avec sa fille Anne, duchesse de Bretagne et deux fois reine de France.

Château fort, le Château des Ducs de Bretagne dissimule derrière une robuste forteresse militaire, un élégant palais résidentiel en pierre de tuffeau, aux façades raffinées avec ses loggias type Renaissance.
Le château des Ducs de Bretagne fut bâti sur la Loire. Cette belle demeure ducale d’inspiration Renaissance avec ses façades en tuffeau annonçait l’architecture des Châteaux de la Loire avant François Ier (l’épouse de François Ier étant la fille d’Anne de Bretagne, Claude). A partir du XVIe siècle, le Château des Ducs de Bretagne devient château royal et séjour des gouverneurs. Ainsi premier bâti, il sera le dernier des châteaux de bords de Loire avant l’océan Atlantique.

L’édifice servit aussi de prison, de caserne ou d’arsenal aux siècles suivants. Néanmoins, grâce à une restauration de grande envergure, le Château accueille aujourd’hui le musée d’histoire de Nantes, à la muséographie et à la scénographie très contemporaines.
Le musée d’histoire de Nantes raconte l’histoire de la ville sur cinq siècles d’histoire en un parcours de sept séquences chronologiques et thématiques : le château de la Breatgne ducale, l’activité portuaire et l’histoire industrielle, les mouvements sociaux, la métropole aujourd’hui… Aussi, l’histoire de la ville croise les grands moments de l’histoire européenne et mondiale.

 

Dans le cadre du Voyage à Nantes :

Exposition : En guerres, 1914-1918/1939-1945, Nantes/St Nazaire. (qui sera suivie, à l’automne 2014, de la réouverture de six salles d’exposition permanente du musée).

 

Exposition : Musée nomade : Kader Attia, Open your eyes.

L’oeuvre de Kader Attia a été acquise par le FRAC des Pays des Loire en 2011, et elle est présentée ici pour la première fois en France. L ‘expostion Open your eyes aborde les traumatismes de la guerre et accompagne l’exposition En guerres. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s