cubaannéezero1 (1 sur 1)

Festival Etonnants Voyageurs, Edition 2016

Le Journal ZAP s’est rendu à Saint-Malo, dans le cadre de l’édition 2016 du Festival International du livre et du film « Etonnants Voyageurs ».

Festival qui fut riche en personnalités. Toutes très accessibles le temps de ce weekend culturel.

Les festivités se sont déroulées du Samedi 14 au Lundi 16 Mai.

Tout d’abord nous nous sommes empressé d’aller assister à la mâtiné dédiée à l’Astrophysicien Hubert REEVES. Un film biographique de  Yolande CADRIN-ROSSIGNOL sur le « Conteur d’étoiles » fut présenté, suivis d’une conférence avec le célèbre scientifique qui accorda au public une interview très humble et remplie d’humour. De nombreuses questions furent posées sur ses différentes collaborations scientifiques ou autres, avec de nombreuses anecdotes mais aussi un message fort en faveur du militantisme environnemental. Une rencontre qui fut pleine d’Humilité.

HubertreevesNB (1 sur 1).jpg

De nombreuses expositions habitaient le Palais du Grand Large de Saint-Malo.

Nous nous sommes attardés sur deux en particulier.

La première fut celle du Photographe Massimo BERRUTI « Gaza: Eau miracle »,

 

Ces photographies bouleversantes montrent la détresse que subissent les habitants de la bande de Gaza à cause du cruel manque d’eau. Isolée par le blocus d’Israël depuis huit ans, dépourvue de système de traitement des eaux usées efficace, La « Gaza River » est donc gravement polluée.

Puis L’exposition de Gildas FLAHAULT et Emmanuel LEPAGE « face à face polaire ». L’un est Marin, pratiquant la voile depuis toujours, l’autre non, mais la collaboration de ces deux individus fonctionna parfaitement. Tous deux passionnés de dessin,«la rencontre de l’autre et l’appel des horizons lointains».

emmanuellepageexpo (1 sur 1).jpg

Le Prix Littérature-Monde fut également remis lors de ce festival au célèbre Café Littéraire du Grand Palais. Rendez-vous incontournable du Festivalier Etonnants Voyageurs.

Le prix fut décerné à L’écrivain Makenzy ORCEL pour son oeuvre « L’ombre Animale ».

mackenzyorcelPLM (1 sur 1).jpg

Roman « en clair-obscur où le corps s’expose, se décompose, et se renouvelle », parlant d’une ombre féminine remontant des abîmes du corps.

Enfin lors de la dernière journée du Festival nous sommes allés à la rencontre du plus célèbre des Pirates, le Capitaine Paul Watson.

paulwatson01 (1 sur 1).jpg

Activiste Environnemental depuis plus de 40 ans il a souvent été désigné comme un « éco-terroriste » par certains médias. Mais le dirigeant du groupe Sea Shepherd ne voit pas les choses ainsi.

Son combat à lui est d’empêcher les pêches illégales et la surpêche dans tout les océans de la planète. Un combat extrêmement difficile à cause des différentes législations à travers les Pays.

Il a parcouru les mers de long en large, fut arrêté par de plusieurs Etats et lorsqu’il s’exprime c’est avec beaucoup d’émotion que l’on ressent cette motivation de mieux traiter nos océans. Une réelle conviction racontée par tout ces périples avec son équipage, avec qui il forme une réelle famille. 

En clôture de ce festival, nous avons assisté à une après-midi entièrement donnée en l’honneur de Cuba.

Dans un premier temps le Court-Métrage « El Enemigo » de Aldemar Matias fut diffusé. Relatant les difficultés du Service de Santé Publique de Cuba à éradiquer les épidémies causées par les moustiques. Une entrée en matière nous ramenant à une réalité frappante du Pays.

Suivis de l’interview de quatre écrivains et journalistes Cubains, Orlando Zuis PARDO LAZO, Léonardo PADURA, Jhortensia ESPINETA et Ahmel ECHEVARRIA.

(de gauche à droite, sur la photo)

cubaannéezero1 (1 sur 1)

Cette Entrevue avait revêtue le nom de « Cuba, Année Zéro », nom correspondant au titre du livre engendré par la collaboration de tout ces écrivains.Abordant des thèmes comme la liberté d’expression, les répressions subies à Cuba, la religions, les différentes pensées, l’orientation sexuelle, etc.

A posteriori de toutes ces rencontres, cette édition 2016 du Festival reste un événement très apprécié par le plus grand nombre de ses visiteurs. Grâce avant tout à l’élan de fraicheur venu de l’international, qui a su apporter au regard du contexte actuel un relent de positivité. Mais aussi le plaisir de pouvoir se cultiver tout en profitant du paysage marin. Mais aussi de part ces intervenants qui furent extrêmement intéressants et qui ont sur rester abordables tout au long de cette aventure.

Article et Credit Photo par Pauline ROSET.

Advertisements

Une réflexion sur “Festival Etonnants Voyageurs, Edition 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s