Travelling Tanger

Sur le festival Travelling Tanger, mon coup de foudre cinématographique avec Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch avec Tilda Swinton et Tom Hiddleston… Sublime !

Travelling Tanger a fait une belle rétropective de films (marocains ou non) dont l’histoire se déroule dans la ville de Tanger. Quant aux films non marocains, Travelling Tanger la blanche va des films d’aventures hollywoodiens épiques avec une vision exotique du monde arabe tels que Prince Who Was A Thief de Rudophe Maté (1951) et The Wind And The Lion de John Milius avec Sean Connery (que j’ai d’ailleurs visionné en aval du festival ; j’étais déjà engagée sur d’autres séances, lors de ses deux projections à la Maison des Associations) à la romance de de Jim Jarmusch avec Tilda Swinton, Tom Hiddleston, John Howe et Mia Wasikowska Only Lovers Left Alive, mon coup de foudre cinématographique.

Travelling Tanger a fait aussi des portraits de cinéastes marocains et/ou tangérois qui étaient les invités du festival : Leila Kilani, Moumen Smihi (dont j’ai visionné le documentaire Avec Matisse à Tanger, Faouzi Bensaidi (réalisateur et aussi acteur),et  Hicham Lasri, et Nabil Ayouch. J’ai d’ailleurs visionné son film Much Loved (2015) en amont du festival, et je ne suis pas allée jusqu’au bout tant je l’ai trouvé d’une violence verbale et psychologique. Much Loved a d’ailleurs provoqué à sa sortie un tollé au Maroc jusqu’à être censuré. Loudna Abidar, l’actrice principale y d’ailleurs a été menacée.

 

Voici les films que j’ai visionné en salle lors de mon parcours Travelling Tanger :

Mardi 7, en soirée d’ouverture du festival Travelling Tanger, j’ai assisté à la projection des Temps Qui Changent (2004) d’André Téchiné avec pour interprètes deux monstres du cinéma français, dans un troisième film dans lequel Catherine Deneuve et Gérard Depardieu y poursuivent une histoire d’amour. Tout le film se déroule à Tanger.

Mercredi 8, j’ai assisté à la projection de Prick Up Your Ears (1987) de Stephen Frears avec Gary Oldman, film britannique dont seules quelques scènes à la fin du film se déroulent à Tanger. Gary Oldman se serait d’ailleurs révélé en tant qu’acteur grâce à son rôle dans Prick Up Your Ears.

Dimanche 12, j’ai assisté à la projection de l’un des volets de la saga Jason Bourne, The Bourne Ultimatum (2007) de Paul Greengrass, film d’action américain dont quelques scènes se déroulent à Tanger.

J’ai assisté à la projection de Avec Matisse à Tanger (1993) documentaire de Moumen Smihi, au Gaumont mardi 14. car j’ai raté la projection vendredi 9 au Musée des Beaux-Arts en présence de Moumen Smihi. Le réalisateur marocain nous montre dans son documentaire, qui j’ai trouvé n’avait pas très bien vieilli, l’oeuvre du peintre français Henri Matisseà Tanger lors de ses deux séjours.

 

Et enfin mon coup de foudre cinématographique avec Only Lovers Left Alive (2013) de Jim Jarmusch… Juste magnifique ! J’ai assisté à la projection de mercredi 8 au Cinéville et depuis, je me repasse le film ainsi que sa bande originale. Only Lovers Left Alive raconte avec un esthétisme somptueux autant pittoresque que musical, l’idylle amoureuse de (Adam Tom Hiddleston) et Eve (Tilda Swinton), un majestueux couple de vampires. Eve vit à Tanger tandis qu’Adam vit à Detroit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s